Le petit déjeuner est un moment privilégié de la journée. Il permet de “charger les batteries” avant d’attaquer. Il conditionne en partie l’humeur et le bon déroulement, au moins du reste de la matinée.

Il faut donc, autant que possible, soigner ce moment.

Pour ma part, un pain de bonne qualité, de préférence aux céréales, un peu de beurre, un bon café, un produit laitier, un fruit…et pour la douceur une bonne confiture. Et pourquoi pas en profiter pour prolonger les saveurs de l’été au delà de leur saison?

Voici donc la recette de ma confiture de melons :
De beaux melons
Le poids de leur chair en sucre cristal
Préparez une bassine à confiture, une spatule, une louche, un entonnoir à confiture, un mixer, une grande casserole d’eau bouillante, des pots à confiture en bon état, des couvercles neufs.

Choisissez des fruits bien mûrs, sucrés et savoureux. Prévoyez 5 ou 6 melons. Rincez les bien, coupez les en 4, videz le cœur.
Retirez l’épicarpe (peau ou écorce) et coupez la chair de melon en gros dés.
Pesez le total de la chair ainsi récupérée. Si le melon est très sucré naturellement, je vous invite à utiliser un ratio de 0.6 à 0.65 (60 à 65% de sucre). S’il aurait pu être plus sucré à votre goût, vous pouvez aller jusqu’à 0,7 voir 0,75 (70 à 75% de sucre). Quelque soit votre choix, ne descendez jamais en dessous de 0,5 soit 50%. Donc pour 2 kg de fruit, on ne descend jamais en dessous d’un kg de sucre, on monte a 1,2/1,3 kg si le melon est suffisamment sucré et on peut aller jusqu’à 1,5 kg de sucre si le fruit manque un peu de maturité.

Déposez les fruits et le sucre dans la bassine à confiture, mélangez bien, couvrez et réservez jusqu’au lendemain.
Le jour de la cuisson, lavez tous les pots et couvercles à l’eau savonneuse, puis ébouillantez-les et laissez-les sécher sur un linge propre.
Mélangez les fruits et le sucre. Il arrive que ce dernier se masse au fonds de la bassine. Commencez la cuisson à feu moyen en remuant de temps en temps.

Prolongez la cuisson jusqu’à ce que les morceaux de fruit deviennent fondants. Réalisez alors le test de la gélification. Pour cela, déposez quelques gouttes de confiture sur une assiette froide, attendez quelques instants et redressez l’assiette. Si la confiture coule rapidement, prolongez la cuisson.
Si la confiture coule lentement ou pas du tout, la cuisson est terminée. Éteignez le feu et mixez la confiture en prenant garde à ne pas vous faire éclabousser.
Remplissez les pots en prenant garde aux brûlures (portez des gants), fermez les immédiatement et retournez-les aussitôt. Laissez-les refroidir ainsi.
Pensez à nettoyer les éventuels débordement et à étiqueter vos bocaux avant de les ranger.

Cette confiture est un régal sur un pain aux céréales, une brioche ou même des crêpes.

Bon appétit!

Yaya adore le petit déjeuner.
AuteurYaya
Publié
Catégories Confitures
Affiché 228

Commentaires

Aucun commentaire

Laisser un commentaire