Le cassis n’est pas un fruit que j’avais l’habitude de consommer. J’ai eu la chance il y a peu, d’en sauver tout une caisse pour 3 fois rien. Il fallait en profiter! Ça a été l’occasion de redécouvrir cette petite baie acidulée, légèrement sucrée, au goût subtile.

Cette baie est un véritable trésor. Elle renferme beaucoup d’antioxydants et une grande quantité de vitamines, du fer, du calcium et des tanins. C’est un excellent allié pour booster vos défenses immunitaires, pallier à un coup de fatigue, soigner les troubles circulatoires ou encore l’hypertension. Je vous ai dit que c’était un trésor?

Après donc en avoir dégusté quelques coupelles de baies fraîches, j’ai décidé de tenter une crème de cassis maison, et vous le verrez dans la rubrique confitures : une confiture mûres-cassis.

Je vous livre ici ma recette de la crème de cassis, un vrai délice.

Ingrédients

  • 1,5 kg de cassis bien mûrs
  • 2 bouteilles de bon vin rouge (type merlot pour ma part)
  • 2 kg de sucre cristal
  • 10 cl d’alcool pour fruits

Il faut, comme chaque fois ou presque, commencer par laver les fruits. Les cassis n’y échappent pas. Je vous conseille toutefois de les égrapper ou égrainer avant le lavage. Une technique facile pour cela consiste en l’utilisation d’une fourchette qu’on passe le long de chaque tige pour faire tomber doucement les baies dans le saladier.

Quand ils ont été bien rincés et égouttés, placez les dans une jatte que vous pourrez couvrir et écrasez les avec un pilon. J’avais un petit pilon en bois pour Mojito qui a très bien fait l’affaire.

Versez le contenu de vos deux bouteilles de vin sur votre purée de cassis, mélangez puis couvrez et réservez au frais durant 2 jours. Le vin va s’approprier les arômes du cassis et les tanins vont se mêler les uns aux autres.

Au bout de ces deux jours, filtrez le macérat (vin+fruits) à travers un tamis fin. Pressez bien le reliquat de fruit dans le tamis pour en extirper le plus de jus possible.

Pesez votre jus, versez-le dans une casserole et ajoutez le même poids en sucre. Portez à ébullition en remuant régulièrement et laisser cuire une dizaine de minutes. Laissez refroidir et filtrez à nouveau.

Préparez 4 bouteilles bien propres (si des 75cl ou avisez selon la contenance de vos bouteilles). Je recycle souvent des bouteilles de rosés de l’été, avec bouchon en verre pour ce genre de recette.
Ajoutez vos 10 cl d’alcool pour fruits. Cela relève légèrement le degré d’alcool de la crème et améliore sa conservation. Mélangez puis répartissez dans les bouteilles. Gardez les au frais et a l’abris de la lumière, bien fermées au moins huit jours avant de déguster avec modération en digestif ou pour agrémenter vos différentes sortes de Kirs et cocktails.

Bonne dégustation!

Faites comme Yaya, consommez avec modération!
AuteurYaya
Publié
Catégories Boissons
Affiché 384

Commentaires

Aucun commentaire

Laisser un commentaire